BangBang : bangbangblog.com

Oncle Lester

Une montée de lait apocalyptique ? Pa pa oom mow mow !

Claudia Boutin
13 juin 2010

On parle beaucoup de l’arrivée du grand Brian Setzer à Montréal dans le cadre du Festival de Jazz. À tous les rockabillies encore dans le placard, assumez-vous: le  monsieur promet de rocker la bacaisse sensible des Montréalais, encore légèrement engourdis devant l’arrivée de l’été…encore engourdis ? Oui, oui…mais tout ça a bien changé hier soir, aux environs de 23 heures, au coin des rues Jeanne-Mance et St-Cath….

Hummmm…hier soir…les Breastfeeders…aux Franco…oserais-je…bah, allons-y donc !

Tout va vraiment pour le mieux dans le pire des mondes quand, en seulement une heure, un band nous redonne foi en ce boogie made-in-chez-nous; je ne sais pas vous, mais ces temps-ci, ça m’emmerde d’écouter en boucle des orgies musicales à grand déploiement, pianotées à la façon 1983. Vivement le prochain album des Breastfeeders…en septembre de l’année 2013, vraiment ? Et je le commande où, ce fameux bracelet qui me permettra de survivre d’ici la date fatidique ?

Quelques interrogations en ce dimanche après-midi, façon liste de marché à la Beigbeder (je sais, je sais…force-toi un peu, et utilise la ponctuation, les conjonctions et ces belles subordonnées apprises dans une énième réforme):

1.  Howlin’ Pelle Almqvist des Hives a sûrement traînasser dans un bar où jouait la bande, au cours des dix dernières années; il est CLAIR que ses déhanchements, son penchant pour les pantalons blancs et ses clappements de mains s’inspirent de Luc Brien. Peut-on mettre un copyright sur une énergie à tout casser ?

2. Pourquoi écouter le nouveau projet solo de Slash quand on a Sunny Duval devant nous ?

3. Johnny Maldoror, Iggy Pop québécois ? On pourrait affirmer le tout, grâce aux pantalons révélateurs et à l’énergie d’un possédé perceptible à des kilomètres. Bodysurfing, intrusion dans le mosh pit, escalade vertigineuse: il ne manquait plus qu’un fan aux facultés affaiblies ou qu’un individu haineux lui lance des tessons de bouteille et nous aurions eu un moment à la Raw Power, torse sanglant inclus. Ce n’est que partie remise…à moins que lui aussi décide de se consacrer au golf à temps plein et qu’il lui faille laisser tomber sa carrière de bête de scène. J’en doute fort.

4. Mais qu’est-ce que c’était que cette bière offerte en mini-canette au groupe…pour qu’on ne se la procure pas durant le festival…

5. Est-ce que les Breastfeeders ont eu le public qu’ils méritaient hier soir, parfois indécis mais visiblement attentif ? En fait, est-ce que l’énergie s’est étendue plus loin que la douzième rangée et sinon, devrait-on bannir les foutues chaises de parterre du site des Franco ?

À suivre, notamment, le 23 juin au Parc du Pélican pour l’Autre St-Jean et dans le cadre du Festival Musique en Vue de Cowansville le 22 juillet prochain.

pssst ! allez zyeuter un peu plus loin pour les impressions Blobiennes de Kristof G sur la soirée d’hier

Pas encore de commentaire.

Oncle Lester

Claudia Boutin

À la fois nulle part et partout: un blogue loin des montres et des calendriers.

À propos

RUBRIQUES