BangBang : bangbangblog.com

Oncle Lester

Julie Hivon à la Cinémathèque québécoise

Claudia Boutin
2 mars 2011

La relation maître/élève veut que le premier puisse assister à l’épanouissement du second, à son envol dans la société et à sa bastonnade des règles établies.

C’est fantastique, mais qu’arrive-t-il quand le contraire se produit ? C’est amusant, en s’il vous plaît.

Ici commence la narration d’une histoire des plus touchantes…

Quand j’avais six ans, ma mère a cru bon de m’inscrire à des cours de théâtre à la société des loisirs de notre petite ville, pour donner du pep à ma gueule timide et discrète. Durant trois années, j’ai eu comme prof une jeune femme motivée, qui a monté ses propres pièces avec nous, le plus souvent une relecture punchée des contes traditionnels. Avec elle, je suis devenue une tasse de thé dans La belle et la bête, la princesse Aurore (celle qui s’endort en se piquant le doigt) et Cruella d’Enfer. Charmant comme tout !

J’imagine que ses étudiants en cinéma du Collège Ahuntsic ont cette même réaction (cachée), qui n’est pas du registre de la fanzine, mais bien une véritable fierté à côtoyer une femme qui se bat pour ses projets. Oui, oui, se battre. Et je ne vous en dit pas plus car…

…Je vous invite à vous rendre à la projection de son plus récent film Tromper le silence, en présence de la réalisatrice; vos questions les plus folles ou les plus académiques seront sûrement bienvenues. Et si vous voyez quelqu’un en manteau de fourrure, les cheveux mi-noirs, mi-blancs, porte-cigarette à la main…ce ne sera pas moi…pfff.

LES INFOS (merci, site de la Cinémathèque)

20 h 30 Claude-Jutra
Les Prix de la Cinémathèque

Tromper le silence

Réal. : Julie Hivon [Qué., 2010, 103 min, 35 mm, VOF] avec Suzanne Clément, Maxime Dumontier, Sophie Cadieux
Viviane est photographe. Depuis que son frère Frédéric – qui lui servait de modèle – est sorti de sa vie en claquant la porte, elle se retrouve dans un cul-de-sac. Leur conflit est un fardeau qui l’a empêché de passer à autre chose. Viviane rencontre Guillaume, un jeune mécanicien, qui dégage la même force farouche que Frédéric. Elle voit en lui une chance de créer à nouveau. Cependant, Guillaume est tourmenté par la tragédie familiale qui a brisé sa famille et dont il se sent responsable. Sa souffrance se traduit par des comportements violents. Viviane est à la fois troublée et fascinée. EN PRÉSENCE DE LA RÉALISATRICE.

2 commentaires
  • val
    3 mars 2011

    yé!
    mais c’est quand?

  • Claudia Boutin
    3 mars 2011

    Merdouille ! Je n’avais pas indiqué que c’était…hier soir.

    désolée :(

Oncle Lester

Claudia Boutin

À la fois nulle part et partout: un blogue loin des montres et des calendriers.

À propos

RUBRIQUES