BangBang : bangbangblog.com

Oncle Lester

Cat’s Eyes, ou le miaou du chat

Claudia Boutin
14 mai 2011

It’s the cat’s meow !

Il faut m’excuser ce jeu de mots des moins raffinés mais si approprié dans le cas présent : le nouveau projet de Faris Badwan (The Horrors)  avec la ténor canado-italienne Rachel Zeffira est, comme l’insinue l’expression anglo-saxonne,  remarquable. Si cet énième collaboration rétro/vintage/nostalgique entre un sir et une lady ne semble pas réinventer la roue, elle tire néanmoins la charrette beaucoup plus loin que les autres boeufs. Mettons.

L’album homonyme a de quoi de très solennel, et c’est sans surprise que l’on apprend que leur premier concert a été donné à la Basilique Saint-Pierre du Vatican, en version chorale: la réverbération vocale et acoustique rencontre des violons doucereux et un pianotement mélancolique; la voix chaude de Zeffira et  celle plus lyrique de Badwan se fait pieuse à quelques reprises (The Best Person I Know, I Knew It Was Over). Toutefois, les sonorités new wave si chères au chanteur londonien (Sooner or Later, hantée par le fantôme de Ian Curtis) et les arrangement sixties ne sont jamais bien loin, que ce soit par une ambiance de lounge à gogo (Over You), en ayant l’impression d’une potentielle apparition de James Bond (Cat’s Eyes) ou grâce aux flûtes, cymbales et autres cloches d’un beat Krishna (Face In the Crowd).

Éclectique et rafraîchissant. Y a de quoi hurler comme une chatte sur un toit brûlant. Ouf…

En attendant la parution de l’album Cat’s Eyes le 23 mai prochain (déjà disponible en format numérique), voici un petit vidéo de la prestation en terre papale. Cette version live de I Knew It Was Over sera disponible dès le 17 mai en vinyle, sur le maxi Face In the Crowd.

Pas encore de commentaire.

Oncle Lester

Claudia Boutin

À la fois nulle part et partout: un blogue loin des montres et des calendriers.

À propos

RUBRIQUES