BangBang : bangbangblog.com

Oncle Lester

Recette intime de petite chef: Fantasia ce week-end.

Claudia Boutin
28 juillet 2011

Fantasiens, fantasiennes, lecteurs, lectrices, monsieur, madame,

L’océan m’appelle pour quelques jours, et je franchirai la douane avec une belle chanson de Mononc’ Serge en tête en pensant à tous ces films que je manquerai…qui me manqueront ?

Des petites suggestions et autres coups de coeur pour les prochains jours.

Ce soir, le documentaire Art/Crime sera présenté en première mondiale à la Salle J.A. de Sève, en présence du réalisateur Frédérick Maheux et de Rémy Couture, dont les démêlés avec la justice avaient secoué le monde du cinéma (d’horreur ou pas) il y a deux ans. Un bon réchauffement pour la conférence  du 1er août, présenté par Off-Ciel: gratuit, l’événement s’intitule Qu’est-ce que le cinéma de l’extrême, et promet de soulever plusieurs questions quant à l’évolution du genre de l’horreur et de ses avatars.

Absentia de Mike Flanagan, présenté à la Salle J.A. de Sève ce soir et demain (29 août), est un film d’épouvante à ne pas manquer. Sept ans après la disparition de son mari, Tricia n’est toujours pas prête à officialiser la mort du défunt. Aidée de sa soeur, elle tente de percer le mystère d’une ville reconnue pour son haut taux de disparitions. La bande-annonce est quelque chose…ma préférée, jusqu’à présent.

Si l’horreur vintage est votre tasse de thé, une copie 35mm de Les Lèvres rouges (1971) de Harry Kümel sera projeté à la Cinémathèque québécoise, en présence de Danielle Ouimet. Son personnage dans le film de Kümel se prénomme Valérie…comme dans le film du même nom de Denis Héroux (1969). Joli hasard, ou les dieux de la promiscuité ont-ils destiné les Valérie de ce monde à être des plus sensuelles ? Également dans la section Vision du vampirisme, le dernier-né de Shunji Iwai intitulé Vampire a de quoi piquer la curiosité: une production canado-américaine, le film a pour protagoniste un professeur esseulé s’abreuvant grâce aux suicidaires et autres dépressifs de ce monde. Sûrement moins rigolo que le Vampires de Vincent Lannoo, présenté l’an dernier à Fantasia, mais sans aucun doute tout aussi incisif. Le 1er août, au Théâtre Hall.

Difficile de ne pas mettre le (les, plutôt) Funny Games de Michael Haneke sur un piédestal en parlant d’invasion domestique au cinéma. Est-ce que le Kidnapped du cinéaste espagnol Miguel Angel Vivas saura s’y mesurer ? Ça promet: une famille bourgeoise de Madrid est séquestrée par de féroces criminels qui ne veulent pas décamper, même avec la cagnotte en poche. Ça donne lieu à une contre-attaque sanglante ! Les 1er et 2 août prochain, également au Théâtre Hall.

Les films les plus intriguants sur ma modeste liste ? Dharma Guns de FJ Ossang et, pour des raisons tout à fait différentes, Ocean Heaven de Xue Xiaolu mettant en vedette Jet Li dans le rôle d’un père devant se séparer de son fils autiste. Le premier est présenté le 30 juillet et le 1er août à la Salle J.A de Sève, le second, le 31 juillet et le 1er août au même endroit.

Un résumé pas très exhaustif, mais présenté avec quelques soupirs et battements de cils. Bon festival !

Pas encore de commentaire.

Oncle Lester

Claudia Boutin

À la fois nulle part et partout: un blogue loin des montres et des calendriers.

À propos

RUBRIQUES